2003, installation interactive, avec Julien Clauss

Un bruit statique oscille lorsque le visiteur se déplace, tandis que deux paires de projecteurs munis de couleurs complémentaires produisent une lumière blanche légèrement vibrante. Lorsque le visiteur croise les faisceaux, deux ombres colorées apparaissent sur le mur opposé. Dans ce paysage de fréquences pures, le son invite le visiteur au déplacement tandis que l'image suggère l'arrêt, provoquant une alternance des perceptions, comme si on ne pouvait plus entendre tout en regardant ou regarder tout en écoutant.