2008, installation interactive, avec Fabianny Deschamps  
Son Julien Clauss

Cette installation met en scène le simulacre d'une peau biologique, présentant à sa surface un fourmillement d'images qui suggère les processus de la mémoire : la mémoire biographique, constitutive de l'identité de la personne (la mémoire de soi, des autres, de l'Histoire) baigne ici dans son substrat physiologique. La membrane reçoit des images à partir d'un écosystème d'oeuvres d'art échangeant des flux audio et vidéo (The Art Collider, M. Benayoun). Et le public peut également participer à cette mémoire collective en envoyant des images, sur le lieu d'exposition, depuis son téléphone mobile.


CITU