2013, installation vidéo  

Une image de grande taille est projetée au sol depuis un point situé à l’écart. On y observe des formes figurant des animaux aquatiques, produites à partir du flux vidéo d'une caméra en ligne qui filme et diffuse en permanence les images d'un bassin situé au Canada où nagent plusieurs baleines blanches. Les images provenant du réseau sont captées en direct par un algorithme qui agrandit la forme des animaux jusqu’à en déformer la silhouette. L'algorithme perd régulièrement sa cible pour en trouver une autre, parfois pendant une fraction de seconde. Si ces formes mouvantes sont disposées à accueillir l'imaginaire de chacun, à la manière des nuages dans un ciel d’automne, l'image de ces baleines prend ici les attributs d'une ombre en s'inversant au noir.

2017 | PALAIS DE TOKYO, PARIS (LE RÊVE DES FORMES)
2015 | FESTILAB, AVIGNON (FRANKENSTEIN MEDIA)
2014 | METALU, LOOS (FETE DE L'HIBERNATION)
2014 | CASA DA GLORIA, RIO DE JANEIRO (PODFEST)
2013 | LE FRESNOY, TOURCOING (ECHOS SILENCIEUX)
2013 | LE 180, TETEGHEM (ECHOS SILENCIEUX)

Extrait vidéo